Chauffage par rayonnement : principes

Lorsque le besoin de chauffer ce fait ressentir, propriétaires, locataires et collectivités doivent forcément chauffer leurs volumes, pouvant être de tailles différentes.  Ce besoin se ressent encore plus lorsqu’il s’agit de chauffer des bâtiments dotés de grands volumes, à l’isolation plus ou moins efficace et dont les applications sont diverses et variées. Les exemples les plus courants de grands bâtiments nécessitant un chauffage efficace sont les ateliers de travail, les locaux de stockage, les églises et autres lieux de cultes, les hangars, les salles de sports et salles de spectacles.

En installant un appareil de chauffage, vous garantissez le maintien à une température convenable atmosphère ambiante, machines et produits stockés.

 

Ainsi, s’il existe une technologie de chauffage s’adaptant le plus à toutes ces typologies de besoin, c’est le chauffage par rayonnement, appelé également chauffage infrarouge ou chauffage radiant.

 

 

 

En effet, un chauffage radiant est adapté pour un grand nombre d’applications, que ce soit au sein d’environnements intérieurs que d’environnements extérieurs. Pour un meilleur choix de chauffage par rayonnement infrarouge, nous nous permettons de préciser quels sont les différents bâtiments pour lesquels cette solution de chauffage est adaptée :

-       Les bâtiments fermés avec grande hauteur sous plafond : ateliers de travail, hangar, gymnases, églises

-       Les bâtiments ouverts : zones de travails et zones de passage

-       Les locaux largement ouverts ou extérieurs : plateformes logistiques, quais de gares, terrasses.

 

 

> Retour à la section nos conseils

> Chauffage radiant : fonctionnement